Chirurgie Intime

meilleur chirurgien esthétique intimeLa chirurgie intime concerne l’harmonie de l’anatomie de la partie visible l’appareil génital. Les femmes, en l’occurrence, jugent particulièrement indésirables deux conformations de leur appareil génital : des petites lèvres hypertrophiées et un vagin dilaté. À ce jour, seule la chirurgie plastique peut donner une réponse à ces préoccupations.

La nymphoplastie de réduction des lèvres

Les patientes qui présentent une hypertrophies des petites lèvres peuvent être génées dans leur vie quotidienne (irritation), sportive et sexuelle.
L’intervention de nymphoplastie consiste à retirer la partie excédentaire de la petite lèvre pour éviter les frottements et les irritations.

 

La labioplastie d’augmentation des lèvres

L’intervention de labioplastie d’augmentation consiste redonner une forme harmonieuse à des grandes lèvres hypotrophies ou inexistantes. La technique utilisé est celle du lipofilling « transfert de graisse » qui permet de galber de manière harmonieuse les grandes lèvres.

Rajeunissement Vaginal

Une affection courante de l’appareil génital féminin est un vagin dilaté par les accouchements. Cette augmentation de l’orifice vaginal peut entraîner une diminution du plaisir lors des rapports. L’objectif de l’intervention est de resserré un vagin dilaté. Plusieurs méthodes sont employées pour un rajeunissement vaginal. Traditionnellement, la réduction se fait par suture de la paroi vaginale (colporraphie) ou par plicature sur les muscles du périnée (périnéorraphie).

En chirurgie plastique la technique utilisée est plus douce, il s’agit de l’injection de graisse entre la paroi du vagin et les muscles (lipoffiling). La graisse est prise directement sur le corps de la patiente. L’opération dure 30 minutes et est généralement réalisée sous anesthésie générale. Elle doit néanmoins être pratiquée par un spécialiste diplômé.

Augmentation du point G

L’augmentation du point G par acide hyaluronique ou par injection de graisse permet d’augmenter le plaisir lors de la stimulation de celui-ci.

Anesthésie :

La chirurgie intime nécessite une anesthésie générale ou une rachianesthésie

Durée de l’intervention :

Les chirurgies intime peuvent durer entre 30 mn et 2 heures.

Suites opératoires :

Reprise de la vie active 24H après l’opération.
Reprise de l’activité sexuelle au bout de 7 à 20 jours