Lifting crural

La peau de la face interne des cuisses est très sensible aux variations pondérales et la graisse sous-jacente est un peu sensible aux régimes.Le relâchement de la peau des cuisses associé à une surcharge graisseuse peut être responsable d’une gêne esthétique voire fonctionnelle avec gêne à la marche, irritations, frottements, macération. Si il existe une excès graisseux de la face interne des cuisse et que la peau est de bonnes qualité, une liposuccion peut suffire cependant si la peau est de mauvaise qualité seul un lifting des cuisses pourra la remettre en tension.

 

Principe de la chirurgie esthétique des cuisses:

Le lifting crural ou lifting de la face interne de la cuisse consiste à remettre en tension de la peau des cuisses lorsqu’elle est relâchée. Une lipoaspiration est très fréquemment associée au lifting crural pour affiner au maximum les cuisses

Deux techniques:

Forme modérée: Cicatrice horizontale
Pour traiter un relâchement cutané mineur, il est possible d’effectuer un lifting crural par une incision horizontale. Cette technique permet surtout de traiter un excès cutané graisseux du tiers supérieure de la cuisse.

chirurgie esthétique nice cannes monaco

Forme importante: cicatrice horizontale et longitudinale
Pour un lifting des cuisses important, l’incision s’étend sur tout la longueur de la cuisse. Cette technique permet de véritablement redonner des cuisses de forme harmonieuse mais au prix d’une cicatrice importante. Une liposuccion de la face interne de la cuisse et des genoux est systématique dans ce type de technique.

 

Anesthésie :

La chirurgie du lifting crural nécessite une anesthésie générale

 

Durée de l’intervention:

La chirurgie du lifting des cuisses dure entre 1 heure 30 et 2 heures

 

Suites opératoires :

-Une journée d’hospitalisation est nécessaire.
-Pas de drainage post-opératoire
-Gaine de contention à garder pendant 1 mois.
-Pas d’activité sportive pendant 1 à 2 mois.
-Pas d’exposition des cicatrices au soleil pendant 1 an (écran total ou maillot)
-Après un lifting brachial, pour que le résultat reste soit durable, il est conseillé de garder un poids stable.

 

Prise en charge par la Sécurité Sociale :

Oui, Nécessite une entente préalable.