Traitement des poches sous les yeux

Les poches sous les yeux sont causés par des hernies graisseuses causés par un relâchement des tissus et une hypertrophie de la graisse orbitaire.

Dans les formes mineures:

Une injection de graisse peut masquer les hernies graisseuses.

Dans les formes modérés à importantes:

Une blépharoplastie inférieure peut-être réaliser pour corriger l’excès graisseux et l’excès cutané.

Physiopathologie du viellisement de la paupière inférieure:

Au niveau de la paupière inférieure, la physiopathologie est  complexe et le rôle des tissus adipeux est là encore important. La graisse rétro-septale intra-orbitaire fait protrusion à travers le septum, et est responsable de l’aspect de lipoptose.
Les trois composants de cette protusion sont la distension du ligament de Lockwood, la fragilisation du septum orbitaire et l’atrophie du muscle orbiculaire.

Le ligament suspenseur de Lockwood interviendrait de manière prépondérante. Cet épaississement du fascia capsulo-palpébral orbitaire naît de la réunion des aponévroses des muscles oblique inférieur et droit inférieur. Il s’insère sur les ligaments canthaux interne et externe, le tarse, le muscle orbiculaire et le tissu cutané, et est un des suspensoirs majeurs de l’orbite. Lors du vieillissement, le ligament canthal externe de nature partiellement musculaire sedistend, entraînant une élongation du ligament de Lockwood ptôsant avec le globe qu’il soutient sur la graisse sous-jacente intra-orbitaire.

Il s’ensuit une diminution du volume graisseux intra-orbitaire, entraînant une enophtalmie sénile d’autant plus marquée du fait de la ptôse du corps adipeux sourcilier.

L’atrophie du muscle orbiculaire aussi, il perd son rôle de soutien palpébral pré-tarsale et pré- septale participant à la ptôse des éléments à ce niveau.
L’espace virtuel pré-septal apparaît, à l’intérieur duquelle ptôse le septum et la graisse rétro- septale. Il se forme un bourrelet septo-musculo-cutané au contenu adipeux : la poche palpébrale inférieure.

Les techniques ont d’abord été des résections puis des étalements septo-graisseux plus récemment on effectue des repositionnements par plicature septale ou par renfort des structures au cours des supsension palpébro-malaire ou lors des lifting malaire sous-périostés. Les techniques peuvent être associées, seule l’analyse pré et per opératoire permet de juger des procédés qui seront les plus efficaces.