La poitrine est un symbole primordial de féminité. Qu’elle soit naturellement petite ou progressivement abîmée part des grossesses, ou le vieillissement de la peau, la poitrine peut parfois créer un mal-être important chez la femme. Pour y remédier il existe plusieurs interventions de chirurgie esthétique et réparatrice.

AUGMENTATION MAMMAIRE

L’AUGMENTATION MAMMAIRE est une intervention de chirurgie esthétique des seins qui a pour but d’augmenter le volume des seins par mise en place de prothèses mammaires. La taille des prothèses doit-être décidé en accord avec la patiente, le docteur David possède dans son cabinet des sizers spécialement dédié qui permette de choisir la taille de la future poitrine de façon optimale. Pour un résultat naturel le docteur David met les prothèses selon la technique Dual Plan qui permet de mettre la partie supérieure des prothèses sous le muscle et de laisser la partie inférieure sous la glande. L’incision peut-être réalisé sous l’aisselle, au niveau de la partie inférieure de l’aréole ou au niveau sous mammaire.

L’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR IMPLANT

POURQUOI CHOISIR CETTE APPROCHE ? 

Vous souhaitez avoir une poitrine plus volumineuse et proportionnée? 

Le chirurgien doit être en mesure d’évaluer les besoins de ses patientes et de fournir un plan de traitement personnalisé pour assurer des résultats optimaux. 

Du fait que les motivations des patientes sont extrêmement personnelles, le chirurgien et son équipe doivent être attentif aux désirs de la patiente, mais aussi en discutant avec elle des données spécifiques lié à son anatomie.

L’intervention de l’augmentation mammaire par implant doit être sur mesure pour s’adapter à un éventail de données: les dimensions du thorax, la taille initiale de la poitrine, l’existence d’une asymétrie; les seins sont-ils vidés, tombant  ou très ferme?

Cette intervention peut-être réaliser pour une augmentation du volume des seins chez une femme en bonne santé ou pour une reconstruction d’un sein déformé à cause d’une mastectomie.

Sachez que ce genre d’intervention chirurgicale augmente souvent l’estime de la patiente en soi et son niveau de confiance.

 

COMMENT SE DÉROULE L’INTERVENTION?

 

L’augmentation de poitrine ne peut être effective qu’après l’âge de 17 ans, âge correspondant à la fin de la croissance mammaire.

L’augmentation mammaire par implant est la méthode la plus courante.

L’intervention peut se dérouler en hospitalisation normale ou en ambulatoire. En ambulatoire, l’entrée s’effectue le matin et la sortie se fait le plus souvent en fin de journée. En cas d’hospitalisation classique, notamment lorsque le domicile de la patiente est éloigné de la clinique, une hospitalisation de 24h est conseillée.

Le plus souvent une anesthésie générale classique, durant laquelle vous dormez complètement est pratiquée. Il est ainsi recommandé de rester à jeun six heures avant l’opération.

La durée de cette chirurgie esthétique des seins varie de 60 minutes à 1h30, en fonction de la technique chirurgicale, du mode d’incision choisi, de l’emplacement des implants et de la nécessité d’une plastie associée (correction de ptôse).

 

Le choix des implants?

De multiples choix s’offrent au chirurgien, cependant différents facteurs interviennent sur le résultat futur:

> Le volume des prothèses : défini selon le désir de la patiente et les conseils du chirurgien,

> La forme : ronde ou anatomique, le Docteur David n’utilise que des implants ronds.

> Leur disposition par rapport au muscle pectoral,

> Leur type de remplissage : silicone ou sérum physiologique

> Les cicatrices induites.

Afin de reproduire la consistance naturelle du sein, un implant mammaire peut être constitué de plusieurs substances :

> Le gel de silicone dit « cohésif » 

> Le sérum physiologique  (liquide composant principal du corps humain)

La diversité des nouvelles prothèses offre désormais un large éventail de formes et un panel de volumes différents permettant de définir de manière optimum une solution esthétique. 

> La prothèse ronde (dite classique) 

> L’implant mammaire anatomique profilé en forme de goutte d’eau ou de poire

Les implants sont constitués d’une enveloppe complètement imperméable, à la fois solide et élastique facilitant la bonne adaptation dans l’organisme.

> L’élastomère de silicone

> La mousse de polyuréthane

 

 

QUELLES SONT LES SUITES?

Les suites opératoires peuvent parfois être douloureuses les premiers jours notamment en cas de disposition des implants derrière le muscle) mais aussi les douleurs peuvent être très légères.

La taille des implants, la laxité cutané et le positionnement influe sur la douleur.

Un traitement antalgique, adapté à l’intensité des douleurs, sera prescrit pendant quelques jours.

Le chirurgien doit comprendre le désir de ses patientes mais aussi il doit faire le maximum pour camoufler les cicatrices. En faisant une petite incision dans le pli naturel en dessous du sein, les cicatrices postopératoires sont cachées. Dans certains cas, les besoins des patientes sont mieux atteints en plaçant une incision circulaire autour de l’aréole. 

Les incisions cicatrisent assez rapidement (15 jours) avec des soins appropriés et deviennent moins visibles avec le temps, ce qui entraîne une nette amélioration de l’aspect.

LES RÉSULTATS

Le résultat est visible immédiatement et sera optimum au bout de 2 à 3 mois, une fois l’œdème résorbé.

La qualité du résultat dépend bien entendu de la poitrine originelle, de l’élasticité cutanée et du potentiel de cicatrisation de la patiente mais aussi de l’indication du chirurgien.

Il est important que les attentes d’une patiente restent réalistes !

LES RISQUES SPÉCIFIQUES ; 

 

> Le durcissement du sein (formation de capsule): dépôts rigides de tissu cicatriciel autour de la prothèse comme une coquille. Cela se produit plus fréquemment lorsque la prothèse est insérée devant le muscle pectoral, et s’il y a eu une infection ou un hématome. 

> Pour diminuer le risque de durcissement, les seins peuvent être massés. Une seconde intervention peut être nécessaire pour enlever le tissu cicatriciel de façon permanente.

> Les vêtements compressifs:  Un soutien-gorge compressifs pendant les 4 semaines qui suivent l’intervention. 

Chez certains patients on remarque souvent une asymétrie des seins (volumes différents entre les deux seins) Parfois aussi certaines différences peuvent être la conséquence d’une déformation du thorax (scoliose, cage thoracique plus prononcée sur un côté etc.…). Dans ces cas, on peut améliorer l’apparence des seins mais la correction ne pourra jamais être parfaite. 

L’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR TRANSFERT DE GRAISSE est une alternative à l’augmentation mammaire par prothèse qui donne des résultats naturels, cependant la patiente ne doit pas avoir de facteur de risque  de cancer du sein et une petite surcharge graisseuse

 

LE LIFTING MAMMAIRE

Le LIFTING MAMMAIRE est une intervention de chirurgie esthétique des seins qui a pour principe de corriger l’affaissement de la poitrine en remodelant les seins. Pour corriger la ptose mammaire le chirurgien doit réaliser une mastopexie qui permet de redonner une forme harmonieuse à la poitrine au prix de cicatrice aréolaire ou en T inversé.

La mastopexie par cicatrice périaréolaire est rare, elle est plus souvent réalisé en addition d’une augmentation mammaire par implant. L’implant permet de retendre le sein grace à l’augmentation de volume et le lifting périaréolaire permet de remettre l’aréole à sa place idéale. Cette technique est idéalement utilisé en cas de seins vidés avec aréole trop basse.

Le lifting mammaire selon la technique en T inversé permet de traiter les ptoses mammaires plus importantes. On peut réaliser un lifting mammaire en addition d’une augmentation mammaire par graisse ou par implant. Cela permet d’augmenter le volume surtout à la partie supérieure du sein, zone qui a tendance à manquer de volume en cas de sein tombant.

 

LA REDUCTION MAMMAIRE

La REDUCTION MAMMAIRE est une intervention de chirurgie esthétique des seins qui vise à diminuer le volume de la poitrine en retirant l’excès glandulaire et/ou cutané puis en repositionnant l’enveloppe cutanée et l’aréole. En général, un lifting du sein est réalisé en meme temps que la réduction du volume de sein, en effet une taille importante de la poitrine entraine souvent un affaissement de la poitrine. Si on enlève 300 gr par sein, l’intervention peut-être prise en charge par la sécurité sociale. Le chirurgien prendra cependant des dépassements d’honoraires.

Les SEINS TUBEREUX correspondent à une malformation de la poitrine qui peut-être traité de manière différente en fonction du degré de malformation.

La RECONSTRUCTION MAMMAIRE permet de reconstruire un sein après une mastectomie.