Les pommettes : injection acide hyaluronique

Les pommettes forment le relief principal du tiers moyen de la face. Elles se trouvent en regard de l’os malaire. Une pommette ayant un relief harmonieux renverra une image jeune. A l’inverse une pommette creuse renverra une image “fatigué” et “vieillit”.
Le vieillissement induit souvent une hypotrophie de la graisse malaire. Dans le cadre d’un rajeunissement du visage, il est possible d’effectuer un comblement des pommettes par de l’acide hyaluronique ou de la graisse autologue.

Comblement par l’acide hyaluronique:

L’injection d’acide hayluronique se réalise dans le cabinet du médecin lors d’une consultation, , dans des conditions d’asepsie rigoureuse. Le résultat est immédiat, et dure 1 an en moyenne.

Comblement par de la graisse autologue:

L’injection de graisse autologue (celle du patient) correspond à l’intervention appeler “lipostructure”  ou “lipofilling”.
Le comblement est définitif mais nécessite qu’il soit réaliser sous anesthésie générale au bloc opératoire.

injection du sillon nasaux-génien

ANATOMIE

La pommette est située entre la paupière inférieure et le sillon naso-labial. De forme triangulaire du fait de l’angulation du sillon naso-labial, elle se limite latéralement par une ligne unissant le canthus latéral à la commissure labiale et se termine médialement au niveau de la pyramide nasale.

La pommette apparait typiquement comme une structure unique, pleine et avec un arrondi harmonieux.
L’arc médio-facial est une courbe unique du pli palpébral inférieur à sa limite inférieure.

Le sillon palpébro-malaire au niveau externe présente des caractéristiques communes, cutanée et graisseuse à la vallée des larmes. En revanche, l’orbiculaire s’insère à ce niveau de manière indirecte par le ligament retenseur de l’orbiculaire qui se distend. Celui-ci s’étale dans sa partie externe aggravant la distorsion orbitaire. La limite supérieure du compartiment graisseux malaire se modifie, le rebord orbitaire inférieure n’est plus recouvert par les tissus et devient plus apparent, responsable de la squelettisation du rebord orbitaire inférieur.

La formation du sillon médio-jugale est multifactoriel. De la superficie à la profondeur plusieurs éléments participent à sa formation:
-la segmentation des tissus adipeux superficiels: zone de jonction graisseuse superficielle entre le compartiment malaire et naso-labiale du SACS.

-la limite inférieure du muscle orbiculaire constitue un faisceau marqueur de l’âge à ce niveau -l’existence d’un cisaillement entre l’orbicularis oculi et l’elevator labii inferioris alaeque nasi -l’existence du pédicule vasculaire facial qui participe à la segmentation
-la segmentation des tissus adipeux profonds: zone de jonction profonde entre le SOOF et le compartiment graisseux profond (partie intégrante du corps adipeux buccal),

-la forme du zygoma: disparition du support osseux, à la partie inféro-interne du zygoma, zone d’insertion du muscle elevator anguli oris

Une pommette pleine et arrondie, renvoie une image de jeunesse et vitalité. A l’inverse, une pommette plate crée un aspect fatigué avec des “traits tirés ».

Le tiers médian du visage est une des premières zones à se modifier au cours du vieillissement, notamment du fait d’une migration de la graisse sous cutanée et du relâchement cutané.

La pommette est un relief centré sur l’os malaire. La zone de la pommette est située sous le cerne, à l’extérieur du nez et de la commissure des lèvres, et s’étend en externe jusqu’à l’arcade zygomatique.

Les pommettes assurent un visage triangulaire , synonyme de jeunesse lorsqu’elles sont hautes, charnues  et  rebondies.

Dans le cadre de la prise en charge globale du vieillissement du visage, il n’est pas rare de traiter en priorité cette zone pour un obtenir un résultat naturel, en effet l’augmentation des pommettes tient une place privilégiée parmi les techniques de modelage du contour du visage.

La demande d’augmentation concerne certaines femmes jeunes dont les pommettes manquent  constitutionnellement de volume. Pour d’autres c’est avec les années qu’elles se sont aplaties,  donnant au visage une expression fade et triste.

L’augmentation des pommettes a pour but de rendre son volume à la pommette, de rétablir une continuité entre la paupière et la joue, enfin de relever le creux de la vallée des larmes ce qui permettra quand un relâchement cutané est présent de gommer le pli cutané du sillon nasogénien.

Cependant il est important de ne pas réaliser un comblement des pommettes excessif.

Cela est pour le chirurgien le critère essentiel : recréer du volume sans gonfler, pour un résultat naturel, le visage retrouve ainsi une harmonie avec des volumes restaurés et une disparition des zones d’ombres.

Le relief de la pommette idéale ne doit être ni trop haut, ni trop bas, mais centré sur le relief de l’os malaire. Il doit se poursuivre harmonieusement, en suivant une courbe douce, jusqu’au nez en interne, et l’arcade zygomatique en externe.

L’injection d’acide hyaluronique a pour but de rendre à la pommette son volume, sans réaliser un comblement excessif. Le résultat doit être naturel.

L’acide hyaluronique est un produit de comblement connu depuis plus de 20 ans et très utilisé car offrant une grande sécurité d’emploi et une efficacité reconnue. Sa commercialisation bénéficie d’une autorisation émise en France par l’agence du médicament  après un marquage CE (communauté européenne).

Les injections d’acide hyaluronique constituent une excellente solution pour toutes les femmes et les hommes qui souhaitent augmenter le volume de leurs pommettes, que ce soit par un défaut de leur développement chez la femme jeune ou que cela résulte de leur  fonte progressive liée au vieillissement.

La facilité de mise en œuvre de cette méthode pratiquée au cabinet médical en fait un choix thérapeutique à privilégier en première intention même si les résultats sont temporaires  car la lipostructure qui apporte une solution définitive reste une véritable intervention chirurgicale.

Lors de la consultation, nous devons veiller à l’équilibre des proportions faciales de face et de profil, ainsi que l’harmonie globale du visage. Cet examen est fait au repos  et lors du sourire. Des photographies pourront être prises afin de mieux visualiser ces éléments et discuter de la correction à envisager.

Il convient d’insister sur la nécessité d’effectuer des injections « mesurées » afin de ne pas tomber dans les travers disgracieux de la sur-correction.

Il existe un deuxième avantage, l’injection d’acide hyaluronique de la région malaire contribue à lifter les tissus mous sous-jacents, notamment amélioration des sillons naso-géniens et des bajoues, et à lisser la zone de vallée des larmes en éliminant ou réduisant les poches.

Les progrès et les techniques actuelles d’augmentation des pommettes par injections d’acide hyaluronique permettent aujourd’hui l’obtention de résultats naturels et esthétiques.

Les pommettes sont repulpées pour un produit qui reste en place entre 10 et 18 mois.

lifting femme à Nice

Les pommettes : injection acide hyaluronique

Avant/Après

operation lifting homme à Nice

Les pommettes : injection acide hyaluronique

Avant/Après