Le traitement des cernes est complexe

Le cerne correspond à la zone anatomique situé sous la paupière inférieure en regard du rebord orbitaire.
Il existe une grande variabilité entre les individus sur l’aspect des cernes. Si ils sont trop marqués, ils donnent l’air fatigué et témoigne du début du vieillissement.

Le cerne correspond à une modification de la couleur autour des yeux : cette région devient plus ou moins foncée. A cette modification de la couleur, le cerne peut aussi être défini par la présence d’un creux autour des yeux, en regard du rebord de l’orbite. Ils constituent un motif très fréquent de consultation en chirurgie et médecine esthétique.

Les cernes peuvent apparaître à différents moments de la vie chez une personne selon son bagage génétique, son niveau de fatigue et la prise de médicaments, mais aussi selon le degré d’exposition au soleil ou sa structure d’os faciaux. Ce peut même être un désordre hormonal dû à la grossesse ou à la ménopause.

Il faut savoir que la peau sous les yeux est quatre fois plus mince que celle du reste de visage. Possédant peu de glandes sébacées, cette zone devient avec le temps encore plus mince et sèche.

Une perte de volume entraine l’apparition du cerne creux. Celle-ci peut être congénitale (les cernes sont présents très tôt, dès l’adolescence) ou être liés au vieillissement (ils apparaissent alors progressivement et s’aggravent avec le temps).

Ce creux du cerne est dû à la fonte et au déplacement vers le bas de la graisse normalement située sous la paupière inférieure et au-dessus du rebord orbitaire inférieur qui se découvre: on voit ainsi le bord de l’os.

Ce cerne creux peut se prolonger en dedans sur la racine du nez et en bas vers la pommette, formant ce qu’on appelle la vallée des larmes.

Le traitement nécessite un apport de volume qui peut se faire par une technique de médecine esthétique ;injection d’un produit de comblement : acide hyaluronique.

Les cernes peuvent être plus ou moins marqués et plus ou moins profonds au niveau de la vallée des larmes. Ils peuvent être axés de manière différente, soient de façon très verticale vers les ailes du nez ou plutôt horizontale vers les pommettes.

Lorsque le cerne creux est débutant et encore peu marqué, les injections d’acide hyaluronique comblent la vallée des larmes et permettent de rajeunir le regard. L’acide hyaluronique va permettre de former un petit coussin hydrophile et de remonter le niveau de la peau pour faire disparaître les cernes pour une durée de 18 à 36 mois.

Les injections d’acide hyaluronique n’entraine pas d’éviction sociale. Pour éviter les saignements, il est recommandé de ne pas prendre d’aspirine ou de traitement anti coagulant !

Il faut savoir que l’injection dans le cerne doit être réalisé sans sur-correction, car l’excès peut être visible lors des mouvements de la paupière. Avec le temps, l’acide hyaluronique peut gonfler et finalement former une poche, qu’il est difficile de corriger même avec l’injection de l’antidote (Hyaluronidase).

Après les injections d’acide hyaluronique le cerne est immédiatement comblé par le traitement de médecine esthétique et le résultat est immédiatement visible.

Il faut savoir que le traitement du cerne creux par injection d’acide hyaluronique est délicat. Seules l’utilisation des plus fines aiguilles pour déposer au contact de l’os orbitaire un acide hyaluronique extrêmement fluide en petites quantité, préférablement en 2 séances, permet de réaliser des injections indolores pour un rendu naturel tout en évitant au maximum les hématomes et les hypercorrections (poches sous les yeux, cordons, etc…).

Dans les 2 à 3 jours qui suivent l’injection d’acide hyaluronique pour le cerne creux, la présence d’un petit œdème (gonflement) est possible.

Il se résorbe naturellement et le résultat final est obtenu après 72 heures et dure entre 8 et 12 mois.

Il est intéressant de savoir que parfois la coloration foncée des cernes justement est due à une trop grande finesse de la peau dans cette zone, mettant en évidence par transparence quelques veines bleutées.

Par l’injection d’acide hyaluronique, en remplissant et tapissant finement la cerne, il est possible d’atténuer la couleur bleue ou plus foncée.

Anatomie:

La vallée des larmes est une zone de jonction commune dans sa partie interne au sillon palpébro- malaire et médio-jugal. De la superficie à la profondeur plusieurs éléments la caractérisent:
-une zone jonctionnelle cutanée: entre une peau fine et pigmentée palpébrale et, la peau épaisse recouvrant le compartiment naso-labial et malaire du SACS.

-une zone jonctionelle entre un tissu sous cutané palpébral inexistant et la naissance du corps adipeux malaire
-une insertion osseuse directe du muscle orbicularis oculi à la partie interne laissant peu de place à la ptôse à ce niveau

Le cerne creux:

Le cerne creux correspond a une perte de volume dans la région du cerne. En effet, la fonte graisseuse associé à l’affinement de la peau rend les structures osseuse apparente. Pour traiter le cerne creux il faut donc recréer les volumes qui ont disparu au fil du temps.

L’acide hyaluronique:
Le volume perdu peut-être restauré par l’injection d’acide hyaluronique lors d’une consultation de chirurgie esthétique. Un point unique d’injection est nécessaire pour restaurer les volumes grâce à l’utilisation de canule mousse. Dans cette région, l’injecteur doit-être expérimenté pour éviter toute complication.

La lipostructure:

La lipostructure correspond à l’injection de graisse préalablement prélevé sur le ou la patiente. La restauration du volume se fait avec de la graisse autologue pour un résultat naturel et de longue durée. Cependant la lipostructure doit se réaliser sous anesthésie général au bloc opératoire.

Le lifting malaire:

Le lifting malaire permet de corriger les cernes par une traction verticale des tissus. Cette intervention est surtout indiqué lorsqu’il existe  des poches graisseuses au niveau des paupières inférieures et un affaissement de la pommette. Le lifting malaire permet de combler les cernes et de repositionner les volumes de la pommette.

Pour prendre la bonne décision, il faut analyser le visage dans son ensemble et regarder si le cerne creux est associé avec les poches graisseuses, un affaissement de la pommette ou associé à un cerne coloré.

Le cerne coloré:

Les cernes colorés sont d’origine génétique. Les cernes colorés sont du à la finesse de la peau qui laisse transparaître les pigments sanguins présents sous la peau.

Leur traitement se fait soit par un laser soit par un peeling

sillon naso genien pomette à Nice

injection acide hyaluronique

Avant/Après